Femme qui écoute

F
Tony Hillerman

Femme qui écoute

États-Unis (1977) – Rivages (1989)

Titre original : Listening Woman
Traduction de Danièle et Pierre Bondil

Parce qu'un homme accompagné d'un énorme chien a tenté de l'écraser en souriant, Joe Leaphorn demande au Capitaine Largo, de Tuba City, d'organiser son détachement dans le nord de la Grande Réserve. En échange de ce service, Largo lui confie plusieurs missions : surveiller un sachet de drogue abandonné dans une carcasse de voiture sur un plateau désert, se renseigner sur un hélicoptère qui aurait été aperçu survolant le coin et qui aurait servi au cours d'un hold up mené à Santa Fe par des activites indiens. Comme si cela n'était pas suffisant, Leaphorn devra également veiller sur la fille d'un grossium de Washington partie à la recherche d'un ami sur la Réserve et voir s'il n'y aurait pas quelque chose à tirer de la Femme-qui-écoute aveugle, présente lors du meurtre d'Hosteen Tos...

Tous ces évènements simultanés à l'extrémité nord de la Réserve, vers la San Juan River, ne sont bien évidemment pas des coïncidences. Ils appartiennent à un schéma d'ensemble que Leaphorn va mettre assez longtemps à comprendre.

L'occasion pour nous de faire connaissance avec une légende de la Réserve, John McGinnis, propriétaire du comptoir d'échanges de Short Moutain, qui connut le grand-père de Leaphorn avant qu'il ne devienne un hataali réputé... Ce vieillard amateur de bourbon tiède est au cœur d'un irremplaçable dispositif de

hillerman femme qui écoute Le Joe Leaphorn que l'on voit à la très émouvante Kinaalda (cérémonie faisant partie de la Voie de la Bénédiction, rite de passage vers le monde adulte) est en fait un être hybride. Il n'a pas encore tout du Légendaire Lieutenant que Tony Hillerman utilisera dans les romans suivants et il a déjà pas mal de ce qui fera la personnalité du deuxième héros créé par notre auteur : le flic Jim Chee. Le Légendaire Lieutenant ne participerait pas ainsi aussi spontanément à un chant, son traditionalisme est tout ce qu'il y a de plus discret. Jim Chee par contre serait attiré comme phalène par le feu car il vit avec intensité et fièvre sa spiritualité navajo. Nous verrons ces points et surtout ces différenciations dans la suite du cycle.

Femme qui écoute oppose la vision qu'ont du monde deux Navajos. L'une, déracinée, violente, dévoyée par la culture des Blancs, âpre au gain et dédaigneuse de la vie humaine. L'autre, harmonieuse, solidaire, respectueuse des traditions et des hommes, enchaînée à cette terre stérile et belle. Le dernier tiers est de l'action pure et dure avec là encore une utilisation parfaite de la topographie. Le long combat entre Leaphorn et le chien est hallucinant. Les évènements se succèdent à une vitesse diabolique et le suspense est total. Joe Leaphorn va désormais prendre un peu de repos, Hillerman développant dans les trois romans suivants un nouveau personnage.

Chroniqué par Philippe Cottet le 01/11/2006



Illustration de cette page : Jeune fille courant pendant sa Kinaalda