Casse-tête en trois temps

C
Colin Dexter

Casse-tête en trois temps

Royaume-Uni (1983) – 10/18 (1998)

Titre original : The Riddle of the Third Mile
Traduction de Françoise Jaubert

Pendant la bataille d'El Alamein, le caporal Gilbert est obligé de laisser mourir un conducteur de tank coincé dans sa machine, sur ordre d'un officier, le lieutenant Browne-Smith. Or, Gilbert est persuadé qu'il s'agissait de son jeune frère. De nos jours, Morse apprend en déjeunant avec le principal de Lonsdale College que le professeur Browne-Smith semble avoir disparu. Il est vrai que le dernier message laissé par Smith défie toutes les lois de l'orthographe et de la grammaire réunies ! Quelques jours plus tard, le tronc d'un homme est repêché près d'Oxford. Même si toute identification est impossible, Morse est persuadé qu'il s'agit là d'un professeur d'université.

Haines et désirs de vengeance, passé et présent s'entrecroisent dans ce récit terriblement complexe, dominé par l'intelligence diabolique de Browne-Smith qui défie, au-delà de sa mort, celui qui fut l'un de ses élèves.

tankOn apprend, au détour de cette noire histoire, quelques éléments fort touchants sur la carrière universitaire avortée de Morse. Lui aussi aimerait bien faire de nouveau face à son passé mais il va plutôt rester, tout le roman, devant un corps démembré qu'il est incapable d'identifier avec certitude avant les dernières pages. Tout ceci est machiavélique à souhait mais on s'y perd un petit peu quand même. Lewis fait preuve de pas mal d'initiatives plus que judicieuses pour faire avancer l'enquête pendant que Morse discute sans le savoir avec le coupable d'un crime (dont il ravage la scène par son inconséquence) et refuse de passer la nuit avec celle qui, malheureusement, n'est pas le fantôme de son passé.

Chroniqué par Philippe Cottet le 01/09/2006



Illustration de cette page : Tank à El Alamein